Fonctionnement de l’Église

L’Assemblée Chrétienne a le statut d’Église indépendante, mais elle est membre du Synode Fédéral des Églises Protestantes et Évangéliques de Belgique et du Conseil Administratif du Culte Protestant et Évangélique (CACPE). L’Assemblée Chrétienne est donc reconnue par l’État belge comme faisant partie du culte protestant officiel depuis 2003. Cependant, elle n’est pas subventionnée financièrement par l’État. Nous croyons fermement à la séparation entre l’Église et l’État. Nous pensons que l’œuvre du Seigneur doit être soutenue librement et volontairement par les chrétiens eux-mêmes. En matière d’argent, nous voulons garder constamment deux principes à l’esprit : la transparence absolue des finances (chacun peut voir ce qui est fait avec l’argent des offrandes) et la liberté du chrétien d’agir avec son argent en âme et conscience devant Dieu (aucun contrôle n’est réalisé et aucune discrimination n’est faite). En outre, nous voulons mettre en pratique l’ordre du Seigneur selon lequel les prédicateurs de l’Évangile doivent vivre de l’Évangile (1 Corinthiens 9:14). C’est pourquoi le pasteur, qui est à temps plein, non pour dominer sur l’Église mais pour faciliter et coordonner le sacerdoce universel des croyants, reçoit un salaire fixe déterminé par l’assemblée générale. L’Assemblée Chrétienne soutient donc son pasteur à plein temps depuis le début des années 90. Le pasteur n’a pas de contrôle exclusif sur les finances de l’Église. Elles appartiennent à toute l’Église locale et elles sont confiées au trésorier en particulier et au conseil d’administration en général. L’Église soutient financièrement plusieurs autres ministères également, en Belgique et à l’étranger.

Depuis octobre 2003, l’Assemblée héberge dans ses locaux une école de formation théologique appelée Centre de Formation Chrétienne. Ce centre propose plusieurs niveaux de formation, sous forme de cours du samedi ou de cours en ligne, pour ceux qui se destinent au ministère à plein temps ou au service dans l’Église. En juillet 2012, le Centre de Formation Chrétienne a commencé, avec un vif succès, ses séminaires d’été au Mexique.

L’Église se veut ouverte sur l’extérieur. Elle reçoit régulièrement des prédicateurs belges et étrangers. L’Assemblée Chrétienne est une Église où le sacerdoce universel de tous les croyants est fortement mis en avant. Ainsi, ses membres participent activement à toutes les réunions et les président souvent. Ils sont régulièrement invités aussi pour des séminaires, des camps et des cultes par d’autres organisations chrétiennes en Belgique et un peu partout dans le monde (Mexique, Roumanie, France, Suisse, États-Unis, Argentine, Haïti, Congo, Vietnam, Thaïlande, Malaisie, etc.). Le pasteur émérite Jacques Lemaire est assez bien connu pour ses travaux sur les sectes. Il est également l’un des membres du comité directeur de l’organisation Vigi-sectes (Strasbourg) qui regroupe des pasteurs et théologiens français, belges et suisses dans la lutte contre les sectes et le soutien aux victimes.