321, rue de Forrière (6180 Courcelles)  +32 (0) 71 70 39 86

Richard – face à une maladie auto-immune

Richard – face à une maladie auto-immune

Je voudrais partager cette expérience que j’ai vécue et que je continue de vivre. En mars 2009, j’ai été frappé par une maladie. Celle-ci a provoqué une paralysie partielle de mes bras et de mes jambes ainsi que du mouvement de mes yeux. De fortes douleurs et des des crampes sont apparues au niveau du dos, des jambes et du cou. Le diagnostique tomba : une maladie auto-immune rare appelée Syndrome de Miller-Ficher. Mes défenses immunitaires – qui normalement devaient s’attaquer aux corps étrangers comme les bactéries et les virus – se sont déréglées et se sont retournées contre mon organisme et ont endommagé mon système nerveux.

La rapidité, la violence avec lesquelles cette maladie m’a touché m’ont laissé dans un état d’angoisse et de découragement profond. Désemparé, j’ai tenté de m’accrocher désespérément à tout ce qui pouvait me rapprocher de Dieu, j’ai essayé de donner un sens à tout ça et une réponse à cette fameuse question : « Pourquoi suis-je en train de vivre cette expérience ? » Profondément atteint, je suis devenu conscient de ma vulnérabilité, de ma fragilité et de ma faiblesse. Dieu me paraissait tellement absent, comme indifférent à ma souffrance. Je me voyais solitaire, enfermé dans cette expérience.

C’est dans cet état que j’ai reçu la visite de deux amis chrétiens. L’un d’eux m’a demandé s’il pouvait prier pour moi. C’est avec joie et empressement que j’ai accepté qu’il prie en m’imposant les mains. Le soir même, mon état ne s’était pas amélioré, mais la paix a commencé à remplacer doucement la recherche anxieuse. Une porte s’ouvrait au coeur d’une situation qui semblait sans issue. J’ai commencé à ressentir la présence apaisante de Dieu et je lui ai demandé de m’éclairer et de me guider dans les différentes étapes à traverser. Un deuxième moment de partage avec cet ami chrétien répondra à ma prière d’être éclairé et guidé. Dieu m’a béni aussi par mon épouse, ma fille et mon gendre ainsi que par la famille qui m’a soutenu d’une façon formidable.

Depuis lors, trois mois se sont écoulés et j’ai récupéré pratiquement entièrement la commande de mes yeux, restent des douleurs aux jambes et au dos. Il serait trop long de vous partager les bénédictions que m’a apportées cette expérience qui, au départ, se présentait comme une catastrophe.

À bientôt,

 Richard

Categories: Témoignages