321, rue de Forrière (6180 Courcelles)  +32 (0) 71 70 39 86

Christophe – le Kung Fu, et après?

Christophe – le Kung Fu, et après?

Christophe a eu de la chance de naître dans un foyer chrétien. Il a donc connu le Seigneur dès son jeune âge. Après un itinéraire chrétien classique : baptême à douze ans et catéchisme pendant trois ans, il a décidé d’abandonner les réunions de son assemblée chrétienne. Il s’est alors inscrit dans un club d’arts martiaux et s’est initié à la pratique du Kung-Fu. Cette discipline chinoise, comme tous les autres arts martiaux n’est pas seulement un sport. Elle comporte une dimension religieuse indéniable. Chaque séance commençait par une espèce de cérémonie religieuse que Christophe décrit ainsi :

« Lorsque je rentrais dans la salle d’entraînement, je devais exécuter le salut traditionnel. Il s’agissait de se prosterner devant un autel sur lequel reposaient des statues qui représentaient les gardiens spirituels du lieu : le dragon terrestre rouge de la religion chinoise entre autres. »

Il est clair que ce «sport » entraîne ses adeptes à rendre un culte à des dieux païens. Christophe en a été convaincu quand le Seigneur lui a montré qu’il n’approuvait pas ces pratiques. Voici ses propres mots :

« Quand Dieu m’a averti qu’il me fallait abandonner le Kung-Fu, j’étais à l’entraînement. Les choses spirituelles qu’on y faisait depuis trois ans m’avaient toujours parues anodines. Mais ce jour-là, tout à coup, je me suis rendu compte que Dieu détestait que je rende un culte au maître, aux statues de la religion chinoise et aux esprits des anciens. Ce fut la dernière fois que j’y mis les pieds. Mais je me demandais toujours pourquoi le Kung-Fu déplaisait tant à Dieu. Une nuit, j’ai eu un songe particulièrement marquant, le genre de rêve dont on se réveille complètement sous le choc de ce qu’on a vu. Dans ce rêve, je m’avançais, en compagnie de mon frère, vers deux immenses portes fermées d’un temple oriental. Quand nous sommes arrivés près d’elles, elles se sont ouvertes d’elles-mêmes. En entrant à l’intérieur de l’édifice, nous avons vu qu’il était rempli de personnes. Ces gens faisaient partie de toutes sortes d’écoles d’arts martiaux et de sports de combat. Nous pouvions les reconnaître à leur tenue. Il y avait là même des personnes en tenue militaire qui pratiquaient le Close Combat. Mon frère et moi sommes allés vers les gens que nous connaissions de notre école de Kung-Fu. C’est alors que toute la salle s’est agenouillée pour le salut. Il y avait un autel contre un mur et tout le monde se prosternait dans cette direction. Puis l’entraînement commença. Pendant celui-ci, mon frère commença à se battre avec quelqu’un d’une autre école d’arts martiaux. Mon frère le projeta au sol brutalement. Cet homme se remit debout subitement et me regarda droit dans les yeux. Son kimono s’était complètement ouvert dans sa chute et un vent étrange sortait de son ventre et de sa poitrine en sifflant. Comme il voyait que je m’interrogeais à ce sujet, il me dit : « Ce vent, c’est mon être, c’est ce qui transpire de moi ! » C’est alors que je me suis réveillé brusquement. Je n’y comprenais rien, mais je savais que Dieu m’avait parlé. Quelques jours plus tard, le Seigneur me conduisit à lire ce passage de la Bible : « Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés, dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion. » (Ephésiens 2 : 1-2). J’ai aussitôt compris que ce vent qui sortait de l’homme, c’était ce Prince de la Puissance de l’Air, une force démoniaque. Dieu voulait me montrer pourquoi les arts martiaux sont tellement haïssables à ses yeux. Outre la question de la violence, on y a recours à des forces occultes que certains appellent « énergie » ( chi en chinois, ki en japonais, prana en sanskrit). »
Aujourd’hui, Christophe est REVENU de tout son cœur AU SEIGNEUR et son but est de le servir et de le glorifier.

« Vous étiez ténèbres, mais à présent que vous êtes LUMIÈRE DANS LE SEIGNEUR, vivez dans la lumière. » (Eph. 5,8)

« C’est le dragon énorme, rouge-feu… on se prosterne devant le dragon… le Seigneur maîtrise le dragon, l’antique serpent, Satan… il le jette dans l’abîme. » (Apo. 12,4 ; 13,4 et 20,2-3)

Categories: Témoignages